•  En août je me suis lancée le défi de faire un jeûne où je ne me fixais pas de limites. J’ai donc débuté le 1er août avec une diète aux fruits et légumes et je me suis achetée des compléments alimentaires tels le radis noir et l’artichaut afin de purifier le foie. Le 5 août je débutais le jeûne à l'eau .J’ai profité de ce mois où je n’avais pas mes enfants avec moi et j’ai apprécié car je me suis sentie fatiguée et juste envie d’être avec ma copine la solitude. Le si peu que je communiquais j’avais la gorge sèche et la langue pâteuse donc la solution…ne pas trop parler ! Mes chats ne m’en ont pas tenu rigueur !

    Je n’ai pas souffert de la faim, un peu plus de la tentation et là c’est un plaisir de ne pas céder !

     J’ai lancé une vidéo la veille de le débuter afin de me booster, m’encourager à tenir le cap et fixé l’objectif d’un bilan sur une 2e vidéo pour partager l’expérience…je n’ai pas ressenti l’envie de la faire juste après avoir rompu le jeûne afin d’apporter ma vision sur le retour à l’alimentation. Maintenir une alimentation vivante faîtes de fruits et de légumes est un sacré challenge pour le corps, ce n’est pas mon objectif , je souhaite vraiment observer cependant les bénéfices d’une alimentation où le jeûne redevient une habitude qui fait du bien à mon corps… donc j’expérimente et partage ces changements avec vous.

    Je remercie l'Univers de m'avoir mise sur mon chemin une vidéo de Thierry Casasnovas en novembre 2015 lorsque je décide de débuter mon 1er jeûne. Une belle synchronicité parsemée d'une belle Âme pour cette 1ère expérience. Merci La Vie en et autour de moi de me guider sur ce plan là !!! Depuis il a fait une série de vidéo sur le jeûne, cliquez ICI pour visionner la 1ère .

                   

     

    Jeûne rompu le 7e jour avec un JUS VERT, courgette, concombre, haricot vert, persil, curcuma, gingembre, huile de coco (pas terrible à diluer dans un jus froid mais excellent à la cuisson, sur la peau et les cheveux). J'ai rajouté des fraises et un peu de poire car le goût ne me convenait pas totalement.

    Le jeûne : un défi avec moi-même

      Le jeûne : un défi avec moi-même  Le jeûne : un défi avec moi-même

    Le 8e jour je me suis offert le luxe d'une délicieuse assiette de fruits et de légumes avec un oeuf et une vinaigrette légère...un régal pour mes yeux et mes papilles qui retrouvaient le plaisir des offrandes de la Terre! 

    Le jeûne : un défi avec moi-même

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires