•  

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Il était une fois la fête du peuple animal où par FOI pour tisser la toile de l’unité avec toute la grâce de l’ART-RÉGNÉ une équi-paix s’est RÊ-Unie pour vibrer leur essence-ciel ! Ensemble, forte d’une Anse HUMBLE aux cool-heures de l’arc-en-ciel, l'équipe relia leur Esprit dans leurs Bas-Saints. UN-si, ce Père-inné bien maîtrisé permit aux corps une EVE-Vie-Danse :

    L’AN-Faon UN-terre-rieur se faisait Biche en douce-sœur au Cerf-Visse du Grand Vivant. Les Chats-mans rencontrant mille et une Catwoman ils ronronne-AIR dans l’unité. Une Jour-Née où la spontanéité, et l’authenticité fût autant RÊVE-ailées Père-mit à chat-Q-Un de s’harmoniser et rayonner leur beauté intérieure. Qu-AILES GRRRRRRR-RACE, tout était grâce-Cieux… mais de quelle race parle-t-on ? Une Nous-V-aile race mère-veilleuse d’Oies si hautes parlant la langue des oiseaux... ? Un grand JEU de l’OIE où le retour au centre nous RAT-pela que l’essence du JE est tout-JOUR au choeur de nos coeurs… Là où tout commence et là où tout fini ! L’UN-ce-teint anime-mâle ensemençant ce Fée-mine-UN ça crée un vortex explosif… t-aile un Feu de JOIE… les oripeaux dix-parures pour laisser place à un re-peau à paysan… dans cette ferme, des masques sont tombés pour à-cueillir le re-Nous-VEAU! Meeeuuuuhhhh, bêêêêêêêêêê,   qu-OIE c’est qui JE ? Ben... toutes formes de vie autour de toi commence en TOI !

    Sur ce, Biquette et biquette… bêêêêêêêê… Mère-sea à Kiwi, jolie chèvre, à Phaelle, le chien, à Boston et Nossali les chevaux , aux nombreux chats du lie-EUX, le coq, les poules, les oiseaux et à Nous TOUS dans la BIRD TEAM !!!!!!

    Vous souhaitez en savoir plus sur cette fête cliquer ICI pour voir la newsletter de juillet 2018: File-au-Zoo-Fée avec la langue des oiseaux!


    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

    Fête du peuple animal samedi 25 août 2018Fête du peuple animal samedi 25 août 2018

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  File-au-Zoo-Fée dans la langue des oiseaux serait-ce l'art d'exprimer les mystères (Miss-Terre) de nos mots? 

    File-au-zoo-Fée avec les oiseaux!

    Philosopher (File-au-zoo-Fée)... pour maîtriser son instinct animal, invite-t'il à écouter, observer, sentir ce qui se passe en chacun de nous? Père-se-Voir la Mère-Veilleuse Nature qui est en Nous... Retrouver ce Chat-Man qui s'aventure en confiance... et se laisser vivre en souplesse par la grâce du moment. Môme en Joie dans la spontanéité de l'Être, les Fées virevoltent et s'entrechoquent... la Loi de la Nature est régie par tant de règnes!!! Hûme-UN, Anime-Mâle, Mine-Air-Hâle, Végète-Hâle, tant de voiles nous masquant d'autres vérités... Laquelle nous Râ-pèle? Le Chat-Man sait que toutes sont UN-dits-Sociables, l'Unité étant le re-peau du guerrier. L'Hûme-UN sentira l'En-Vie de RÊ-unir tous ces règnes du vivant en ces temps-ci. Il se dépouillera de toutes les croyances et conditionnements pour embrasser à Nous-Veau l'Âme-agit de la Vie!

    Sentir l’Âme-agit de la vie n’est-ce pas communiquer avec l’autre ? Mais quel autre ? L’humain que je connais et que parfois je ne comprends pas ? Mais dois-je tout comprendre de lui pour le respecter ? L’humain cet inconnu qui me fait peur car je ne contrôle pas ses réactions vis à vis de moi ? Est-ce ce qui me prive d'expériences nouvelles ?

     

    Et lFile-au-zoo-Fée avec les oiseaux!’autre, cet animal que je caresse ou j’observe, que j’admire ou qui me répulse, me fait peur ou m’intrigue, à qui je parle ou que je fuis? Ne suis-je pas en communication vibratoire avec lui ? Ne me sent-il pas déjà dans mon regard et ma présence si lointaine ou proche soit-elle ? N’est-ce pas cela que nous appelons l’instinct animal ? N’en saurait-il pas plus que moi LUI sur MOI ? LUI cet instinct spontané, brut et sans barrières qui le fait m’aimer sans conditions ? L’UN-ce-teint anime-Mâle ? L’UN, l’Unité serait-elle quand j’accueille, et que j’accepte à bras et à corps ouverts pour une danse universelle, ce mâle, cet homme, ce masculin, cet ÔM qui me guide ? Ahahaha…

    Grand res-Paix à l’hybride qui est en Moi, mi-femme, mi-anime-mâle les deux sont UN-dits-sociables… je ne peux que les aimer, les chouchouter, les apprivoiser... File-au-zoo-Fée avec les oiseaux!

    La langue des oiseaux nous invite-t'elle au recul en déployant nos ailes du môme-an? Jouant ainsi sur Terre, les bras en l’air, avec le végétal, le minéral, l’animal comme un H-ÔM et une F-ÂME qui se reco-Naîssent poussières et pépites de l'univers!

     

    Grande cour de récréation cosmique, Terre Mère nous RÂ-pèle à Nous-M-AIME et à l'Essence-ciel... la JOIE de vivre est éternelle et fraternelle, elle se transmet à celui qui s'inspire... de tous les vivants qui l'entourent. 

     

     

    File-au-zoo-Fée avec les oiseaux!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •    

    Sois sans Temps...

     Vis sans fin ou Vortex de l'Amour ou Sois sans Temps

     

            En ce 17 mars 2018, je suis fière de cette oeuvre émergeant de la b-aile plume de mon amoureux! Pour la petite histoire, mi-décembre je me demande "mais que vais-je lui offre-rire à noël?" et quand je dis "je me demande" c'est que je lance un appel à mon grand Amour, celui qui s'est bien Râ-pelé à moi ces dernières années et qui m'est d'une fidélité incomparable si tant est que je le laisse pleinement épouser mon corps... c'est L'ESPRIT !!! Et celui-là, il n'est le bon que lorsqu'on a compris qu'il est polygame... oui oui ce Masculin là on se le partage Toutes et Tous... pas de Jaloux, et cet Esprit se donne à coeur Joie à ces chairs qui lui sont soumises pour répandre la sagesse sur Terre! Bien Eve-Vie-d-Âme-An, quelques jours après, la réponse arrive sous forme d'une pensée alors que je me trouve à changer de place un chevalet dans mon grenier! Et s'ensuit un dialogue entre mon mental (identifié à mon corps physique) et mon esprit (identifié au corps céleste) , fort heureusement avec le temps ils se connaissent bien et se respectent pour desservir au mieux mon Être! 

    Esprit: " Tiens, et si tu lui offrais une toile vierge pour qu'il la peigne

    Mon mental: " Oh ouais... bonne idée!" Je ressens l'engouement dans mon corps, la bonne idée qui m'arrive, l'innocence du moment, puis ... le mental de bas étage qui essaie de temps à autre de reprendre toute la place du mental sublimé s'y met lui aussi: " Enfin, ça craint un peu d'ouvrir un cadeau puis de trouver une toile blanche non?

    Esprit: " Regarde, tu connais du monde qui pourrait l'accompagner à peindre!"

    Mon mental: " Ah oui, Cathy, elle fait de la peinture inspirée et des ateliers!" Engouement à nouveau dans mon corps et petit mental qui répond: " Mais est-ce qu'il aura envie de peindre, est-ce que ça va lui plaire?" Et mental plus soutenu de répondre: " Il t'a dit un jour qu'il aimerait peindre!"

    Esprit: "Fais-moi confiance!"

    Mon mental: " Yeeeeessss, c'est une très bonne idée, je m'abandonne, le résultat ne m'appartient pas mais d'accepter de matérialiser l'idée c'est mon boulot!"

    Ce fût chose faite à noël. A entendre son rire à découvrir sa toile vierge, je sus à cet instant qu'il avait compris, avant même qu'il ne lise l'invitation à un atelier pour son premier cours de peinture (en tant qu'adulte). Il est joueur mon amoureux et j'aime ça! 

    3 mois après, j'ouvre la photo qu'il m'envoie pour me partager l'oeuvre qui est "sortie de lui" aujourd'hui. Son énergie a traversé tout mon corps et j'en ai eu les larmes aux yeux! Tant de mets-sages, d'êtres de Lumière sous formes d'animaux mystiques sont venus se manifester dans cette première toile. Je suis fière de Toi mon coeur et Râ-vie de t'avoir offert cette opportunité (aux portes de l'unité) de t'exprimer. L'idée en valait le coup d'oeil! Qu'en pensez-vous et que voyez-vous, vous, sur cette toile?

    Cliquer ici pour connaître K.ty L'art inspiré qui a accompagné Thierry pour permettre à cette toile d'exister! Pensées Lumineuses vers elle !

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Avant  notre incarnation, nous décidons dans la Foi de nos âmes d’embarquer sur un bateau pour aller voguer sur la Terre Mère à NOUS-V-EAU, dans l’Océan d’Amour, Source de Tout. Dans cette descente dans le corps de chair nous acceptons sans être un sacrifice d’oublier peu à peu l’infiniment grand de notre puissance afin de venir nous immiscer sans trop de difficulté dans le réceptacle qui va nous accueillir. Alors nous acceptons à nouveau de venir toucher, goûter, l’infiniment petit de nos cellules et nous offrir dans le graal, la matrice de notre Mère. 1er contact, ABANDON, dans les profondeurs de la Terre, dans notre Mère. Mais quel océan, quelle mère avons-nous choisi ? L’océan pacifique, atlantique, mer rouge ou bien mer morte ? Une mère sereine, aimante et radieuse, ou bien agitée, effrayée, froide et désespérée ? Peu importe finalement, nous l’avons choisie et nous aurons pour mission de nous en souvenir pour nous pardonner de l’avoir souvent oublié.

    2e contact, ACCEPTATION… de la dualité sur Terre avec notre Père qui va nous guider. Mais ici encore de quel Père parle-t-on ? Notre père ensemenceur de notre Mère, notre Père porteur de toutes les Mémoires de la Terre ou Notre PERE protecteur de tous les univers et lui-même ensemenceur de Notre Chère Terre Mère? Mystère, Miss-Terre, il va falloir redécouvrir, recouvrer à nouveau notre Couronne, notre Force sur notre bassin qui nous maintiendra les pieds sur Terre… redécouvrir la princesse, la déesse,la druidesse, la prêtresse, la sirène ou la Mère de toutes nos Mères qui nourrit, mène la danse avec son parten’AIR…ce souffle de la vie qui nous guide. P’AIR- M’AIR tous les univers nous RÂpp-ELLE à Elle, pour déployer nos Ailes et élucider ce Miss-Terre…

    Peut-être va-t-il falloir sortir de l’enfermement à la bouteille ? Pour à nouveau un 3e contact, ABANDON vers l’élévation…des profondeurs de notre Mère , dans Notre Chair, notre Matrice… en débutant une immersion consciente dans l’océan d’émotions refoulées depuis des éons… Baptême Né-c’est-Serre pour purifier l’ancien, toutes nos fausses croyances et conditionnements et bénir le renouveau, accueillir cette nouvelle Force de Vie… l’Unité, la neutralité…nées de l’union de notre Masculin et notre Féminin en Nous avant tout ! La Paix et la Joie fusionnant et rayonnant la Sagesse de l’AMOUR…

    Mais de quelle bouteille parle-t-on là encore ? Celle qui nous empêche de nous sentir pleinement cet océan ou celle qui nous enivre et nous maintient encore un peu plus endormi sur qui est réellement le capitaine du bateau ? Dans les 2 cas elle nous rassure, mais pour un temps seulement car c’est un leurre dont il faudra nous sortir.  Lors de notre dernier souffle, quand nous quitterons à nouveau ce bateau, ce corps, cette bouteille  nous redeviendrons cet océan, cette Conscience vibratoire du moment, cet Esprit qui nous guide…Mais dans quel Esprit allons-nous  vivre cette conscience pour nous élever dans nos profondeurs … agité ou paisible? Infini vaste chant des sirènes possible ! Plus nous aurons réussi à unir ce Lac Un-Terre-Rieur à cet Océan Un-Fini, plus quitter le bateau sera comme un accouchement fluide .  Victor Hugo disait : «L’homme est un océan ; la femme est un lac. 
    L’Océan a la perle qui orne ; le lac, la poésie qui éclaire.»

    En clair, plus nous aurons intégré dans notre corps de chair la conscience collective créant en Nous une Conscience universelle et plus l’union intérieure du masculin et du féminin , nous permettra d’être fluide, neutre de tous jugements nous dispersant de l’Essence-Ciel.

    De toute évidence, nous redescendons dans l’incarnation pour nous souvenir que nous sommes la Création de notre propre Conscience. Mais combien d’incarnations nous faudra-t’il pour enfin vibrer une conscience universelle, en Paix et en Joie, en gardant les yeux ouverts et bienveillants sur Terre ?

     

    L’école de la VIE dans cet océan cosmique est un MISS-Terre dont nos « gestations » et nos « accouchements » à reco-Naître notre pluri-dimensionnalité vont éclairer notre Vérité…

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique