• La professeure des écoles d’Emmie demande il y a quelques jours de faire un acrostiche avec son prénom ou le mot printemps. J’ai trouvé celui de l’instit, en exemple et d’actualité, très sympa pour leur faire garder le moral .Et je suis une maman très fière ce matin de ce qui émerge de ma petite chérie . Eh oui notre corps est notre royaume... célébrons-le en ces temps de confinement ... BICHONNEZ-VOUS mes p’tits chéris qui lisez ceci ! Tout n'est qu'effet miroir... Elfe-Fée miroir!!!

    Acrostiche d'Emmie, notre corps est notre Royaume!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Émerveillement spontané .

    Un simple coup d’œil au jardin à chaque saison possède une masse vibratoire d’un millier de méditation... Ça fait du bien au corps et à l’âme ... pour faire simple... pas toujours nécessaire de passer ses journées à méditer dans la position du lotus ... à procrastiner... car méditer est un état d’être de chaque instant, un état où tous nos sens sont en éveil, des sens nos plus subtils (clairvoyance, clair audience...) aux sens nos plus denses (la vue, l’odorat, le toucher...)
    Donc la méditation , est à consommer sans modération pour vous OUVRIR à la VIE mais dans cet état de PRÉSENCE de chaque instant... hein ce temps qui nous est si cher sur Terre !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Peau-aime pour toi mon Amour, poème universel pour un joyeux anniversaire , Joie-Yeux à-nid-vers-cerf où l’œil conscient perçoit les hybrides qui nous habitent... mi-homme mi-animal notre raison s’unit à l’intuition dans une énergie serpentine qui s’immisceeeeee, sensuelle, sangsue-aile ... telle une sangsue, tes ailes te collent à la peau et t’appellent vers la langue des oiseaux .  Mon cadeau a eu l’effet voulu... les Fées Vous Lues... sculpture créée par Vécasculpteur (Montjean 49)

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Qu’est-ce qui entretient le système hymne-unitaire et nous unit à la Terre ?

    Le sens qu’on donne à sa Vie par l’écoute de nos sens intuitifs... et ça se passe là, ici et maintenant, en toutes circonstances .

    Nous s-ÕM la somme de tous les Hommes !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Quand tu stockes ton tas de plumes de paon dans un bocal et que tu te dis que ça va peut-être rester une décoration du moment . Observer 5 minutes chaque détail de ces plumes équivaut à une heure de méditation silencieuse... c’est l’œil conscient qui t’observe en fait . Vous avez vu ces plumes allongées et vertes? Elles s’appellent des barbules .Ce sont de pures merveilles où à chaque fois que j’en trouvais une quand Peter était en mue, c’était une pépite qui s’offrait à moi... l’émerveillement face à l’infiniment petit autant qu’à l’infiniment grand est la véritable nourriture du corps de l’alchimiste La roue du paon avec ses milles « yeux » (les ocelles)nous invite à observer, à rester vigilants... à être concentré sur le centre de la roue de la vie. Il est important de se relier aux rythmes et aux cycles de la terre. L’harmonie avec les forces de la terre est essentielle, car la déconnexion et le manque d’harmonie créent la maladie. La roue de médecine parle de la vie, de l’interrelation, et de la façon dont tout se transforme. Toutes les choses sont reliées entre elles et ne font qu’un dans le cercle de la vie… Tout y est comme une chaîne où chaque maillon est en interaction avec tous les autres et joue un rôle unique. Et c’est là que réside le fondement de notre Univers. Alors gardons l’œil ouvert mais ne crions pas « Léon » (comme le paon) mais sentons les « ON » qui nous unissent puisqu'ON est tous un maillon de la chaîne!

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique