• Le rouge-gorge est pour moi un oiseau qui me relie à mon papa parti sur d’autres plans depuis 30 ans. Je vous épargne le pourquoi du comment car ce post ne suffirait pas.

    Ce matin, avant de recevoir Myriam en consultation pour une lecture d’Âme je nourris notre basse-cour et fais le tour du potager. Ce dernier détail est très rare, là j’avais le temps. Je savourais ce moment où poules, paonne me suivent en caquetant, comme des copines qui t’accompagnent sur ton chemin. Tornade et Flocon ont même le droit d’être caressée car elles s’accroupissent en stoppant devant moi… elles adorent et ce sont elles qui choisissent le moment. Moi j’ai juste à choisir si j’en ai envie sur le moment !!! Quand c’est le cas je m’accroupis également et nous échangeons un moment de douceur. Puis continuant notre chemin mon regard s’arrête sur un oiseau gisant au sol ! Quelle était la probabilité sur 4000 m² que je croise son chemin à lui, se confondant presque avec le sol et les feuilles tombées ? Je vous laisse calculer. En attendant je pris ce rouge-gorge avec douceur en pensant à mes chats et ceux des voisins. Les lois du cosmos ne suppriment pas la prédation féline ! En parlant de cosmos, du latin cosmos (« monde ») emprunté au grec ancien, kósmos (« ordre, bon ordre, parure »), je choisis de lui souhaiter « paix à son âme » les mains au-dessus de magnifiques cosmos de mon potager. Qui plus est, de prendre une photo. Pourquoi ?

         Et bien, sur le moment, je n’en sais rien et je ne   cherche pas sinon je ne l’aurais pas prise. C’est cela écouter son cœur ou sa petite voix… c’est accepter ce qui nous inspire dans l’instant car le mental comprend après ce que le cœur savait déjà ! Pour finir, je l’ai enseveli dans mon sous-bois sous un tas de feuilles. Evidemment ces moments intenses de connexion à la nature sont pour moi riches d’enseignements car en cet instant-là je reçois des informations concernant la personne que je vais recevoir… peur de s’exprimer, peur de se révéler, beaucoup de peurs…   Effectivement, elle arrive avec les voies respiratoires bien encombrées, elle est sous antibiotiques me   dit-elle… Tiens tiens, elle est rouge-gorge ou gorge rouge ! Je ne me lasserai jamais de percevoir ces   signes que l’univers m’envoient tellement cela met du piment à ma vie car le plus extraordinaire est que lors de nos échanges sur le point de nous quitter, elle m’a révélée que son oiseau préféré était le rouge-gorge. Elle avait une histoire particulière avec cet oiseau depuis son enfance. Quand je lui ai raconté cette rencontre du matin avec le rouge-gorge ça n’a fait qu’amplifier notre connexion à cet ordre de l’univers… c’est essence-Ciel de ressentir cela car l’essence de la Source d’un Tout qui nous unit reflète de la Joie… Une Joie Père-Man-Hante !!! Et justement le mot clé qui était ressorti de cette consultation car Myriam l’avait exprimé elle-même, elle souhaitait retrouver cette Joie qui l’animait auparavant… elle se sentait vidée à l’heure actuelle, en manque de reconnaissance de la part des autres alors qu’elle-même était toujours au service des autres… La guider sur cette notion de reconnaissance qui en fait n’est qu’un besoin de reconnaître notre essence a permis entre autres choses de l’apaiser, de la réaligner… Vouloir être reconnu par les autres dans ce que nous faisons est finalement comme une brèche dans notre aura. Nous perdons de l’énergie inutilement… S’offrir à soi-même cette reconnaissance, en nous appréciant, en nous aimant, en étant sympa avec le jugement qu’on peut faire sur Soi est un chemin de croix pour certains car cela demande une ouverture du cœur dans le sens d’avoir le courage de le faire et qui dit courage, dit avoir confiance en Soi…

    Alors cui -cui les petits oiseaux quand vous entendrez ou verrez un rouge-gorge, demandez-vous si vous êtes dans cette Joie de vivre et en Paix avec le fait de la manifester … !!!

    Cette reconnaissance n’appartient qu’à vous, vous êtes la seule personne à convaincre !

    L’esprit du rouge-gorge vous invite à voyager librement à travers toutes les consciences … de la plus dense (physique) à la plus subtile (universelle).

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Lorsque nous atteignons cette phase de renaissance vers Soi ...où nous ressentons l'essence de nous -M-Aime, Eve-Vie-d-Amant nous allons rencontrer des personnes et vivre des expériences qui vont nous aider à amplifier cette certitude au fond du coeur que nous sommes reliés au-delà de l'apparence physique!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Fée-Lie-citations entend-on souvent lors d’un mariage, d’une union de deux personnes… Félicita-Si-ON … le plus beau mariage à opérer en tant qu’humain mais aussi le plus difficile reste celui du mariage intérieur, celui où toutes les polarités fusionnent, celui où tu aimes l’autre et même celui qui te souhaite du mal pour son propre intérêt, celui où tu n’as rien à prouver pour convaincre car ta Présence est suffisante, celui où tu respectes chacun là où il en est dans sa compréhension de son incarnation, celui où tu acceptes tes émotions sans les cacher, celui où ton C.O.R.P.S a épousé totalement ton E.S.P.R.I.T du moment . La L.I.B.E.R.T.É est un É.T.A.T d’Ê.T.R.E pas une chose à obtenir… À méditer mes Âmis en ces temps de chahuts sur nos droits et nos libertés… Cultivons notre système immunitaire dans « si ce thème unit à la Terre » était de trouver cette liberté dans l’unicité … mariage divin UN-Terre-Rieur…

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La convalescence est une période de rétablissement progressif suite à une maladie ou une période post-traumatique où le patient doit se reconstruire. En langue des oiseaux me vient la CON-Va-Les -Sens où j’entends « Con » comme la vulve humaine et par conséquent le féminin. Et comme je Fée mine hein d’être con j’irai jusqu’à dire le féminin sacré car il est dans la constitution du bas-saint comme le sacrum … aaah sacré om ce son originel commence bien par vibrer d’en bas là où c’est plus grave …. Le verbe éternel créateur s’élève bien par nos tripes ! Et comme en con va l’essence c’est bien là que l’Esprit sexe Prime ! C’est bien du bassin avec notre féminin sacré, notre intuition que nous irons chercher tous nos maux. Alors si la convalescence est cette période de rétablissement, de guérison, elle est aussi notre période de soigneur qui est l’anagramme de guérison…SOI nie heure ou SOIS NID OR la Langue des oiseaux s’invite partout, elle nous UN vite à plus de légèreté face à tous les évènements si tant est que nous sentions l’unicité en chacun de nous… Lu Nid cité !!!! Elle nous invite à nous RÊVE-ailer dans tous nos sens … des plus physiques, le goût, l’odorat… aux plus subtils, la clairvoyance, la clairsentience etc. Puisque la convalescence est cette phase de repos pour bien sentir, bien ressentir elle est aussi l’occasion du Re-Peau et de faire peau neuve sur des parties de nous-mêmes qui ne se respectent plus. Période propice donc aux changements, aux dépouillements pour sortir de cette zone de confort ou le Con Fort s’exprime c’est-à-dire que l’intuition s’exprime, se révèle au grand jour… Ce féminin se sent fort et d’égal à son masculin alors il s’élève aussi …

    Bien Vœux Nus sur Terre  et en bon hume UN, bonne Con Va Les sens…

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires